הפעל עצור
  • banner

Un jeune homme qui a grandi comme un musulman est revenu au judaïsme grâce à Yad Lea’him

Un jeune homme qui a grandi comme un musulman est revenu au judaïsme grâce à Yad Lea’him (Enlarge)
Un jeune homme qui a grandi comme un musulman est revenu au judaïsme grâce à Yad Lea’him

La photo de l’article semble assez habituelle : la cachérisation de la cuisine d’une maison juive quelque part en Israël. Cependant, l'histoire qui se cache derrière est fascinante et passionnante: H., 21 ans, qui vit dans cet appartement, a grandi sous le nom de Muhammad dans un quartier arabe du nord de Jérusalem. Il n’y a emménagé que récemment car il craignait pour sa vie.


H. est le fils unique d'une mère juive et d'un père arabe, né environ un an après leur mariage mixte. Malheureusement, sa mère est morte subitement à un jeune âge, alors que H. n’avait que 6 ans. Elle n'a pas eu le temps de lui dire ce que signifiait être le fils d'une mère juive. «J'ai grandi dans une maison complètement musulmane, je parlais arabe et je priais cinq fois par jour», dit-il. "Mon père m'a élevé comme un bon musulman et ne m’a jamais rattaché  aux  racines de ma mère."


Mais un jour, quelque chose a bousculé sa routine. H., qui travaillait comme ouvrier du bâtiment dans le centre de Jérusalem, a rencontré plusieurs ouvriers juifs. Lorsque l'un d'eux l’entendit parler des origines de sa mère, il le surprit en lui disant qu’il était juif à tous points de vue. « Je pensais que c’était des bêtises, mais ses paroles ne m’ont pas laissé en paix. J'étais très attaché à l'image de ma mère, et j’ai voulu savoir si j'étais vraiment juif comme elle, ou si ces Juifs se moquaient de moi ...


« J'ai étudié le sujet en profondeur et j'ai été surpris. Quand j'ai découvert qu’ils avaient raison, j'étais bouleversé. Par mesure de sécurité, j'ai aussi vérifié comment je figurais dans les registres du ministère de l'Intérieur. Quand j'ai découvert que j'étais juif, j'ai compris que c'était plus fort que moi et que je devais faire quelque chose. Même si ma vie était bien structurée, je me suis rendu compte que je devais tout arrêter, examiner ce qu’était le judaïsme et la manière dont je pouvais m'y connecter. "


H. a demandé l'aide de cet ami juif qui l'a immédiatement envoyé au centre d'urgence de Yad Lea’him. Dès réception de sa requête, son cas a été transféré aux bons soins de Rabbi Yoav Ze'ev Robinson, le directeur du département  de lutte contre l'assimilation. Une rencontre a été organisée  le jour même.


«Notre département est habitué à traiter immédiatement ce genre de cas et je me suis précipité à Jérusalem pour rencontrer H.», a dit le Rav Robinson. Cette rencontre a débouché sur une relation d’amitié  car Rav Robinson utilise son expérience pour aider les jeunes hommes et femmes en crise identitaire. Ils ont commencé à étudier ensemble, à approfondir le sujet et H. a découvert un nouveau monde, dont il avait été privé.


Il a déménagé dans un appartement loué au centre de Jérusalem, a commencé à se rapprocher du judaïsme et a même rencontré sa grand-mère maternelle et d'autres membres de sa famille. "J'ai découvert un monde nouveau et fascinant ... J’étais un musulman assez pratiquant, mais vivre en tant que Juif est un monde complètement différent ... Chaque matin quand je dis "Mode Ani", je remercie Dieu de m'avoir montré ma judéité et d’avoir donné un sens à ma vie », dit-il.


Cette semaine, par crainte de représailles de la part de membres de sa famille arabe, H. a décidé de quitter Jérusalem. Yad Lea’him l’a aidé à louer un appartement dans une ville du sud du pays et la première chose qu’il a faite en s’y installant a été de cachériser la cuisine. « Je veux que même la nourriture qui entre dans ma bouche soit cachère, comme le demande la Torah d’Israël », conclut il.

     

  

 

 

 

 

H. se rend pour la première fois sur  la tombe de sa mère

 

  

PrintTell a friend
Daronet Daronet Web Building
Jump to page content