הפעל עצור
  • banner

L’extraordinaire épanouissement d’un garçon juif sauvé d’un village arabe avec sa mère

A.  met les téfilines et prie tous les jours comme s’il l’avait toujours fait (Enlarge)

Lorsque A., le jeune Bar Mitsva, est monté à la Torah au Kotel Hamaaravi, les personnes qui connaissaient son histoire  n’ont pas pu retenir leurs larmes. Il a récité les bénédictions d’une voix claire et sans aucun accent étranger. Pourtant, il y a seulement deux ans et demi, A. grandissait dans un village arabe comme n’importe quel enfant musulman.


En dehors du fait qu'il savait qu’il était juif - un secret que sa mère lui chuchotait de temps en temps à l’oreille en arabe quand ils étaient seuls, il ne connaissait pas un mot d'hébreu et n’avait jamais entendu parler de quoi que ce soit ayant attrait au judaïsme.


Mais quand la maman juive a été délivrée par Yad Lea’him avec A. et son frère cadet, des forces incroyables ont été investies, comme dans les autres cas, afin de les ramener au sein peuple juif le plus rapidement possible et de leur restituer l’enfance et les études juives qui leur avaient été prises par la force.


Dans ce cadre, parallèlement à leur entrée dans une école juive spécialisée pour les enfants ayant des difficultés de langage, un tuteur spécial a été nommé pour s’occuper des deux frères. Il les attendait chez eux tous les jours et les aidait à mémoriser ce qu’ils avaient appris à l’école.


A. a montré des capacités et un désir extraordinaire de progresser et, en quelques mois, il a réussi à ouvrir un livre de Torah et à le lire seul. Comme on peut le voir dans la vidéo ci-jointe, au début de son apprentissage, il lisait l’hébreu avec difficulté et avec un accent arabe prononcé. Cependant, il a beaucoup progressé.


La semaine dernière, lors de sa bar-mitsva, A. a lu les bénédictions de la Torah et également le passage de sa parasha, le tout sans que aucun des hommes participant au minyan ne devine son passé au village arabe. Le tuteur qui assistait A. était plus ému que quiconque. "Je remercie Dieu du privilège qu'Il m'a accordé d'accompagner A. sur le chemin de son retour vers le peuple juif. Quand j'ai vu la manière dont il est monté à la Torah, comme un jeune juif ordinaire, j'ai réalisé que son retour au sein de notre peuple avait été couronné de succès. J'ai compris que la route longue et pénible qu’il a empruntée n'a pas été vaine. "


Le porte-parole de Yad Lea’him a déclaré qu’A. s’était inscrit dans une yeshiva qu’il intègrera lors de la prochaine rentrée scolaire. "Comme A., des centaines d’enfants et d’adolescents juifs que nous avons sauvés au cours de l’année écoulée en sont à diverses étapes de réhabilitation et de retour à leurs racines juives, et il ne fait aucun doute que chaque récit racontant la réussite d’un Juif rescapé nous donne la force de progresser malgré les difficultés auxquelles nous sommes confrontés."

  Regardez: voici A. deux mois après son sauvetage. Il parlait l’hébreu avec un fort accent arabe. Il est monté à la Torah cette semaine.
PrintTell a friend
Daronet Daronet Web Building
Jump to page content