הפעל עצור
  • banner

Yad Lea’him s’envole pour l’Ukraine pour lutter contre les activités missionnaires à Ouman pendant Rosh Hashana

Des annonces placardées par Yad Lea’him dans les rues d’Ouman (Enlarge)

Une équipe spéciale de Yad Lea’him envoyée en Ukraine a œuvré durant Rosh Hashana et dans les jours précédents la fête à Ouman contre les activités de la secte chrétienne "Les Juifs messianiques", venue dans la ville pour distribuer de la documentation missionnaire en hébreu.
Au cours des deux dernières années, l’organisation a reçu des plaintes qui ont révélé que les missionnaires s’étaient déployés pendant Rosh Hashana dans la ville d'Ouman en distribuant des tracts dans des zones habitées par des Juifs et en mettant en place un stand avec du matériel de prédication, usant de provocation et tentant d'attirer des passants juifs innocents.


L’organisme a pris note des événements passés et a pris ses précautions. Une équipe a été envoyée et est restée sur place à Ouman pour Rosh Hashana. Les publicités dans les rues d'Ouman invitaient les passants qui avait été sollicités par les missionnaires à contacter le personnel local de Yad Lea’him qui s’était équipé d’un numéro de téléphone ukrainien.


En effet, comme prévu, l’équipe spéciale a été confrontée à une activité missionnaire assez importante. "Les militants ont patrouillé dans la ville et recueilli du matériel missionnaire en hébreu distribué dans des lieux très fréquentés", a déclaré le service de lutte contre la mission de Yad Lea’him.


Le département note également avec satisfaction que l'activité manifeste et secrète du personnel qualifié a conduit les missionnaires à renoncer à leur intention initiale de placer un stand comme les années précédentes, et à se contenter de distribution secrète de documentation.
Yad Lea’him a déclaré cette semaine que cela prouvait l'audace et l’absence de limite des missionnaires. "Il est incroyable que, même lorsque des dizaines de milliers de Juifs se rendent à Ouman pour les prières de Roch Hachana, les missionnaires chrétiens osent venir les harceler et tenter de les convertir. Nous prions pour que l'année à venir soit celle où nous réussirons à atteindre notre but, celui de "se débarrasser de l’idolâtrie".

 

 

 

De la documentation missionnaire distribuée sur la place Pouchkina à Ouman

 

 

PrintTell a friend

Autres articles sur la mission

Daronet Daronet Web Building
Jump to page content