הפעל עצור
  • banner

Les missionnaires le reconnaissent : « Yad Lea’him a poussé nos adeptes à quitter le christianisme et à revenir au judaïsme »

Des milliers d'exemplaires de 'Me’hapsim' publiés il y a deux mois, à leur sortie de l'imprimerie (Enlarge)

Yad Lea’him publie depuis cinq ans de manière régulière un magazine nommé "Me’hapsim", conçu pour apporter une réponse théologique aux Juifs tombés sous l’influence missionnaire  des "Juifs messianiques". La rubrique principale de chaque numéro de Me’hapsim présente un entretien avec un missionnaire de haut rang qui est revenu au judaïsme par l'intermédiaire de Yad Lea’him. Il raconte son histoire, les circonstances qui l'ont conduit à intégrer la secte, la prise de conscience de ses erreurs et son retour au judaïsme.


D'autres articles révèlent les mensonges des missionnaires, expliquent les notions du judaïsme déformées par la secte pour attirer les Juifs et les contradictions présentes dans le livre chrétien « Le Nouveau Testament ». Des histoires racontent le périple d'autres Juifs qui ont quitté la secte, etc.


Au début, les missionnaires ont essayé de se moquer du premier numéro du magazine et ne lui ont accordé aucune importance, mais quand ils ont vu que de plus en plus de Juifs membres de la secte commençaient à poser des questions sur les sujets soulevés par "Me’hapsim", les chefs de la secte ont compris que cela représentait un réel danger pour eux.


Après la parution du deuxième numéro, lorsque des Juifs ont contacté Yad Lea’him et demandé de l'aide pour quitter la secte, les missionnaires ont commencé à prier leurs adeptes de ne pas accepter le magazine distribué par les hommes de terrain de Yad Lea’him à l'entrée des églises missionnaires, allant même jusqu’à les menacer.


Après le troisième numéro, lorsqu'un missionnaire chevronné a ouvertement quitté la secte, cette dernière a lancé son propre magasine dans une tentative de répondre aux arguments de Yad Lea’him. Ils ont également publié une série de vidéos sur les sujets abordés par "Me’hapsim".


Yad Lea’him note cependant avec satisfaction que "les réponses ridicules que les missionnaires ont prétendu présenter n'ont pas répondu du tout au contenu du magazine de Yad Lea’him et ont uniquement agi comme un boomerang en poussant de plus en plus de Juifs vers la sortie ».


La tentative des missionnaires de produire un magasine-réponse intitulé "Motsim" a échoué lamentablement et sa parution a très rapidement cessé car Yad Lea’him a démonté leurs arguments et révélé les mensonges qu'il contenait, un à un.
Bien que les missionnaires nient officiellement le succès de Yad Lea’him à faire sortir des Juifs de la secte, une publication missionnaire interne est parvenue entre les mains de l’organisme  par le biais d’un Juif qui avait mis un pied en dehors de la secte. Ce document révèle que les missionnaires reconnaissent l'efficacité de "Me’hapsim".


Le missionnaire converti Eitan Bar, autrefois connu pour ses provocations antisémites renversantes, a écrit dans son nouveau livre : "Le magazine contient des objections et des réfutations de rabbins orthodoxes à propos de Yeshu et de la crédibilité du Nouveau Testament ... Cela a entrainé certains croyants juifs, y compris des missionnaires, à nier leur foi en Jésus et à retourner au judaïsme orthodoxe. "


Yad Lea’him a déclaré cette semaine que cette correspondance témoignait de l'importance des activités de l’organisme. "Tous les soirs, nos équipes sortent et se postent devant les entrées des communautés missionnaires opérant en Israël ".


« Nous connaissons à ce jour de formidables succès, nous empêchons les Juifs d'entrer dans la secte et incitons ceux qui y sont tombés à en sortir. Il ne fait aucun doute qu'une telle confession faite par les missionnaires eux-mêmes montre à quel point nous réussissons à freiner et à réprimer l'influence missionnaire ».

PrintTell a friend

Autres articles sur la mission

Daronet Daronet Web Building
Jump to page content