Accueil du Chabat dans une rue de la ville d’Ashdod devant une église missionnaire

12/02/2020

Les nouveaux bénévoles qui se sont engagés dans la lutte contre la mission et les sectes lors de la conférence d’information de Yad Lea’him à Ashdod ont effectué leur première intervention

Le mois dernier,  Yad Lea’him a organisé avec succès une conférence d’information et de prévention à Ashdod, devant environ cinq cents Juifs religieux étudiants en Torah appartenant aux diverses communautés de la ville. À la fin de la conférence, à laquelle ont pris part certains des rabbanim de la ville, de nombreuses personnes se sont inscrites pour participer à des activités bénévoles dans le but de combattre la mission au cœur de la ville. Plus d’une centaine de participants ont laissé leurs coordonnées et exprimé leur désir de s’y engager.

Après la conférence, l’organisme Yad Lea’him a organisé la première intervention de ces volontaires. L’objectif était d’organiser une « Kabbalat Chabat » (l’accueil du Chabat) à l’entrée de la plus grande église missionnaire de la ville, située dans la zone industrielle.

Il s’agit d’une église qui a pris le nom de «Beit Hillel» et travaille avec les Juifs d’Ashdod et des environs dans le but de les convertir christianisme. Bien que les hommes de Yad Lea’him se postent régulièrement à l’extérieur de l’église pendant les jours de la semaine, les missionnaires ont réalisé que ces militants dévoués avaient du mal à intervenir le Chabat car l’église missionnaire est située en dehors de la ville. En conséquence, les missionnaires ont commencé à organiser un « Chabat », chaque semaine,  invitant des Juifs innocents à accueillir le Chabat à l’église qu’ils leur présentaient comme une synagogue …

Vendredi dernier, les missionnaires ont été surpris de voir arriver en car une vingtaine de Juifs religieux, tous de soie vêtus, quelques minutes avant le début de Chabat. Ils se sont postés à la porte de l’église et ont joyeusement accueilli le Chabat en chantant.

Ces hommes ont abordé les Juifs qui arrivaient pour rejoindre la communauté missionnaire, leur ont expliqué l’erreur qu’ils s’apprêtaient à commettre, leur ont distribué de la documentation théologique explicative et les ont invités à assister, pour la première fois de leur vie, à un accueil du Chabat juif. De nombreux Juifs, parmi les 200 personnes qui se rendaient à l’église missionnaire ce vendredi soir se sont arrêtés et ont observé, surpris, cette prière spéciale. La plupart d’entre eux ont également parlé avec les bénévoles de Yad Lea’him, se sont intéressés à la prière et aux vêtements de Chabat qu’ils portaient, et ont même emporté avec eux la documentation qui leur avait été proposée.

Les missionnaires, surpris par la manifestation juive, se sont précipités au poste de police pour se plaindre. Cependant, les policiers qui sont arrivés sur les lieux et ont vu de quoi il s’agissait les ont réprimandés pour les avoir harcelés pour rien et les ont sommés de ne pas les appeler dans les Chabat à venir. « Les religieux qui sont venus ici opèrent de manière respectable et conformément à la loi », a déclaré la police.

Aujourd’hui, Yad Lea’him a exprimé sa satisfaction devant la réussite de cette initiative. « Les missionnaires étaient très en colère. Ils ne s’attendaient pas à ce que nous les surprenions de cette façon pour sauver des Juifs innocents ».

Le porte-parole de Yad Lea’him a déclaré que l’organisme avait l’intention de poursuivre cette lutte et même d’augmenter le nombre de personnes impliquées, appelant le public à téléphoner au centre d’appels de Yad Lea’him pour obtenir plus de détails sur la manière de s’associer à ses activités.

Les bénévoles de Yad Lea’him devant l’église missionnaire. (Photo prise avant Chabat)