Lettres de remerciements

La lettre d’Inbal

A l’attention de Yad Lea’him :

« J’ai trouvé de bonnes personnes sur ma route, de très bonnes personnes. Les bonnes personnes grâce à qui qui on peut avancer … »

J’ai été prise en charge par Yad Lea’him alors que je me trouvais dans une grande détresse. J’avais l’impression d’être dans une impasse. J’ai trouvé un organisme qui est pour moi comme un foyer. Un foyer à tout point de vue, une vraie famille, de très bonnes personnes, littéralement.

Mardi dernier, mes enfants et moi avons été invités à une excursion organisé par l’organisme, nous sommes arrivés très émus et sommes repartis encore plus émus. Les enfants ont beaucoup apprécié les installations de l’aire de jeux et le point culminant du voyage a été pour moi la visite du mont Meron, sur la tombe du Tsadik Rabbi Chimon Bar Yochai. Au-delà du plaisir du voyage, j’ai eu le privilège de faire la connaissance de certains des militants de l’organisme, dont je ne connaissais jusqu’à présent que la voix au téléphone ou le nom.

Il est important pour moi de noter qu’ils se sont assurés de venir nous chercher à la maison et de nous ramener jusqu’à notre porte, qu’ils ont pris soin de nous fournir des repas, des boissons, des goûters etc.
Merci beaucoup pour l’effort et le travail investis dans l’organisation du voyage, merci pour le fait qu’il existe des gens avec un grand cœur, des gens patients et à l’écoute, des gens motivés par un amour sincère ».

Inbal et les enfants

La lettre de Chira

A l’attention du président de l’organisme, bonjour

J’écris cette lettre avec beaucoup d’enthousiasme et une profonde gratitude envers mon assistante sociale L., qui m’a été désignée par votre organisme. Je pense que tout ce que je pourrai écrire et dire ne représentera pas plus qu’une goutte dans la mer. Lorsqu’une fille brisée arrive d’un foyer en souffrance, elle a besoin de beaucoup d’aide et de chaleur. L. a fait tout ce qu’elle pouvait et s’est entièrement consacrée à moi. Chaque fois que j’appelais, elle me répondait. Elle a fait face à toutes mes épreuves, répondu à toutes mes questions et m’ai aidée dans ma détresse. Elle m’a montré le chemin et m’a guidée pour que je reprenne confiance. Elle m’a toujours encouragée et renforcée.

Même lorsque la situation semblait à nouveau inextricable, elle n’a jamais désespéré et me donnait des forces à profusion. Je sentais qu’elle se souciait de moi. Elle m’a parlé et m’a encouragé de tout son cœur quand j’avais des ennuis. Elle m’a aidée à les résoudre un par un.

Ma vie a changé, c’est stupide à dire, car non seulement elle a changé, mais j’ai comme ressuscité. L’énorme désir de vivre, de me relever, de me secouer, d’agir, d’abandonner toutes ces bêtises, c’est chez elle que je l’ai puisé.
Je voudrais remercier Yad Lea’him de m’avoir permis de bénéficier de cette aide et de m’envoyer cet ange sauveteur.

Chira G.

La lettre d’Avishag

Je tiens à vous souhaiter une bonne santé et une bonne réussite.
Merci du fond du cœur pour ce que vous avez fait et que vous continuez à faire pour moi et pour les autres. Merci à chacun d’entre vous pour votre assistance et pour l’aide importante que vous m’avez accordées et qui m’ont permises de revenir vers mon peuple et vers ma famille
Merci de m’accompagner dans les moments difficiles de ma vie. Je tiens à remercier l’assistante sociale qui a marché à mes côtés et m’a offert une oreille attentive lorsque j’étais triste et désespérée.
Je souhaite que D.ieu vous le rende au centuple.
Merci de tout cœur, avec beaucoup de chaleur et d’amour,

Avishag

La lettre de Meytal

Merci est un bien petit mot pour exprimer tout ce qui se bouscule dans mon cœur.
Merci pour votre écoute, pour votre aide et vos encouragements. Merci pour tout ce que vous m’avez donné et surtout, un grand merci à l’incroyable S. chère à mon cœur, pour avoir été à mes côtés tout au long du chemin.
Qu’Hachem vous gratifie en retour de toutes ses bontés, que vous ne connaissiez que des réussites, avec beaucoup d’aide de Ciel.

Meytal G.

La lettre de Yael

A l’attention du président de Yad Lea’him, l’honorable Rav Shalom Dov Lifschitz
Bonne et douce année, une année de bonne santé, de bonheur et de satisfaction!

Cher Rav,

J’ai eu le mérite d’être mise en contact avec l’organisme du Rav. Je suis arrivée en tant que rescapée d’un abîme sombre et profond, d’un endroit duquel je ne pensais pas pouvoir sortir et retourner à mes vraies racines. Merci à l’organisation et aux militants qui travaillent et donnent sans relâche jour et nuit, avec dévouement, mus par l’amour gratuit. Aujourd’hui, grâce à vous et aux militants, je suis ailleurs, à ma vraie place ..

Que cette nouvelle année à venir soit bénie, une année où toutes les femmes et tous les enfants encore emprisonnés dans les ténèbres retournent à leurs racines et à leur peuple.

Grâce à l’organisme et aux militants, j’ai appris l’importance du sentiment d’appartenance, à un peuple et à ses racines. Merci à toutes les personnes qui travaillent autour de moi sans relâche et sans attente de retour, juste pour la mitsva, pour la foi et le plaisir de donner. Ce sont eux qui m’aident à tenir.

Cher Rav, je vous souhaite une année heureuse et bénie pour vous et les membres de votre famille, satisfaction, santé et bonheur à toute votre famille, à tous les militants de l’organisme et à leurs familles que je considère comme les membres de ma famille. Je ressens que l’organisme est ma famille et mon foyer …

Yael M. et les enfants