Attention : le nouveau centre pour la jeunesse religieuse de Jérusalem est un piège missionnaire

23/02/2020
Le piège missionnaire destiné à la jeunesse – l’entrée d’Adulam

Le Département de lutte contre la mission de Yad Lea’him avertit que le nouveau centre nommé « Adulam », qui se présente comme offrant une oreille attentive et une réponse aux jeunes orthodoxes, religieux et traditionalistes en souffrance de Jérusalem, est en réalité un piège missionnaire destiné à convertir au christianisme les personnes qui passent ses portes.

Les renseignements concernant la véritable identité du centre sont parvenus aux oreilles de Yad Lea’him par le biais d’un ex-adepte de la secte missionnaire  « les Juifs messianiques », qui transmet à l’organisme d’importantes informations sur les activités missionnaires planifiées. De cette façon, les hommes de Yad Lea’him savent comment se préparer à l’avance, et c’est ainsi que cette fois, ils ont découvert l’existence du nouveau complexe missionnaire.

A la lumière des informations reçues, et comme d’habitude dans de tels cas, les hommes de Yad Lea’him ont commencé à surveiller les lieux de près. Les données incriminantes ne sont pas parvenues immédiatement en raison de la prudence des missionnaires qui dévoilent leur véritable identité avec circonspection afin de ne pas effrayer leur public cible. Ils agissent par étapes et après avoir gagné la confiance des jeunes qui poussent leurs portes, ils commencent à prêcher la foi chrétienne. Ce fut le signal qu’attendait Yad Lea’him pour sortir de l’ombre et se lancer dans un plaidoyer explicatif – qui a d’ores et déjà incité de nombreux jeunes à les suivre et à ne pas se laisser piéger par les missionnaires.

En parallèle, comme si les jeunes gens naïfs qui avaient pénétré par inadvertance dans l’enceinte qu’ils avaient érigée ne leur suffisaient pas, les missionnaires ont cherché à contacter d’autres centres opérant pour la jeunesse à Jérusalem dans le but de les inciter à collaborer avec eux, afin que d’autres jeunes puissent les rejoindre.

Yad Lea’him s’est empressé de diffuser des captures d’écran de citations de pasteurs chrétiens résidant aux USA. Ils y louent le travail missionnaire de Yariv Goldman, le directeur des lieux, et montrent sa capacité à parler aux gens – et par la même occasion, le danger qu’il représente. L’un d’eux, nommé Sean Stackbeck, a écrit, entre autres : « Le bureau de Yariv est un grand atout pour faire avancer la foi en Yeshu au sein du peuple juif … Nous avons demandé à Yariv de travailler à plein temps pour développer des programme éducatifs et du matériel de formation pour accroître le nombre d’étudiants ». Un missionnaire nommé Isaac Shapiro a écrit : « Sa passion pour la diffusion de la « bonne parole » au sein du peuple juif fait de lui le leader de l’instauration du royaume de Yeshu ». Un troisième missionnaire a déclaré : « Yariv a le don extraordinaire de connecter les gens entre eux … Il a une capacité unique à orienter toutes les conversations vers Yeshu ».

Certaines de ces citations qui sont apparues sur un site Web en anglais que Goldman a mis en place pour sensibiliser des églises à l’étranger et des donateurs chrétiens à ses activités au sein du peuple juif ont été effacées une heure après que Yad Lea’him les ait publiées.

L’organisme cherche actuellement à sensibiliser le public au danger missionnaire et à avertir les parents et les jeunes sur la réalité du lieu. « Les missionnaires sont une nouvelle fois pris en flagrant délit de fausse démonstration d’aide pour les jeunes en difficulté. Au lieu d’aider vraiment la jeunesse, de la nourrir et de l’étreindre pour la consoler, ils lui conseillent de se convertir au christianisme ».

Le Département de Lutte contre la Mission souligne également avoir réussi à faire rompre les liens et la coopération entre Adulam et les autres centres avec lesquels les missionnaires ont pris contact. En parallèle, Yad Lea’him travaille dur pour développer la coopération avec ces mêmes centres afin d’offrir aux jeunes la véritable alternative dont ils ont besoin.