Cinquième vague : Yad Lea’him mène une lutte acharnée contre une organisation missionnaire ciblant les enfants sur le net

19/01/2022

Une vidéo spéciale créé par le Département de la lutte contre la mission de Yad Lea’him exhorte les parents à protéger leurs enfants des missionnaires qui sévissent masqués sur les réseaux

Compte tenu des craintes réelles de Yad Lea’him face aux efforts massifs de prédication des missionnaires qui cherchent clairement à induire les enfants et les adolescents en erreur et à les convertir en profitant de la cinquième vague du Coronavirus et du fait qu’ils sont isolés chez eux, passant beaucoup de temps devant les écrans d’ordinateurs, sur les réseaux sociaux et les sites Web, l’organisme s’est empressé de publier une vidéo spéciale qui est diffusée sur tous les réseaux. Cette dernière avertit les parents et leur conseille de surveiller leurs enfants et de vérifier les informations auxquelles ils sont exposés.

Le porte-parole de Yad Lea’him signale avec inquiétude des publications internes révélant la tendance missionnaire à prêcher le christianisme en ligne, dans une intention claire et dangereuse de cibler tout particulièrement les enfants, profitant du fait qu’ils passent de nombreuses heures devant des écrans en l’absence d’adultes.

La première publication est sortie lors de la quarantaine précédente. Eitan Bar, l’un des missionnaires les plus tristement célèbres du pays, a clairement déclaré qu’il prévoyait de profiter du confinement pour prêcher le christianisme. Il a déclaré à l’époque :  » Notre gouvernement, ici en Israël, a annoncé un nouveau confinement strict et une fermeture complète de tout le pays. Personne ne peut sortir ni aller travailler. Une des seules choses que la population peut faire est surfer sur internet et regarder des vidéos sur YouTube. Pour nous, c’est une très bonne nouvelle car nous sommes présents en permanence sur YouTube pour prêcher la parole chrétienne… Nous aimerions bénéficier de votre aide pour promouvoir ces vidéos en ligne, les booster sur YouTube afin que davantage d’Israéliens puissent les regarder, et nous souhaiterions rester en contact avec vous une fois par mois afin de pouvoir ainsi décupler le nombre de vues. S’il vous plaît, priez pour le peuple d’Israël, priez pour que l’évangile chrétien touche le cœur des Israéliens « .

Dans une autre publication interne, lors d’une conférence qu’il a donnée aux chrétiens évangéliques à l’étranger, on peut clairement voir Eitan Bar parler de l’utilisation des réseaux pour atteindre les enfants, alors que c’est interdit par le Code pénal. Voici ce que le rabbin des missionnaires y déclare :  » Nous pénétrons directement dans les téléphones de leurs enfants, ainsi que dans leurs ordinateurs « .

Le département de lutte contre la mission de Yad Lea’him souligne que le public israélien regorge d’opinions et de visions différentes du monde, mais il est impératif de savoir à quel moment il s’agit d’une opinion légitime et à quel autre il s’agit d’un facteur étranger et hostile qui tire cyniquement parti du chaos pour ses sombres besoins, pour convertir au christianisme des Juifs innocents et déboussolés.

Le porte-parole du département de lutte contre la mission a déclaré :  » Pendant des années, les églises chrétiennes étrangères du monde entier ont voulu utiliser leurs opinions pour influer sur la société israélienne, mais le public les a toujours regardées avec suspicion et hostilité. C’est la raison pour laquelle ils ont inventé IGOD, une nouvelle organisation au nom innocent au sein de laquelle les missionnaires parlent une langue que tout Israélien peut comprendre. IGOD est une filiale de ‘One For Israel’ – une organisation missionnaire chrétienne basée au Texas (USA) qui sévit ici et prêche la parole chrétienne aux Juifs.

 » Deux Israéliens sont à la tête de l’organisation. Ils se nomment Erez Tsoref et Eitan Bar. Tous deux ont suivi une formation approfondie dans des écoles chrétiennes évangéliques ainsi qu’au Vuitton College – un lycée chrétien religieux – et à la Liberty University, qui est l’une des principales institutions du mouvement évangélique. Ce sont des institutions où l’on apprend principalement à prêcher le christianisme et à promouvoir la croyance en J.  »

Yad Lea’him a précisé : « Quand pour le public israélien, ils ressemblent à des Israéliens ordinaires avec un diplôme universitaire ou un métier lambda comme bijoutier ou barman, à travers leur organisation, ils ouvrent la voie à la transmission du message de l’Église évangélique au public israélien de manière trompeuse, ils se rebellent contre les Saints d’Israël et prêchent la parole chrétienne.

Ils n’évoqueront pas l’argent étranger qui finance leurs activités dans le pays. Vous n’entendrez pas parler des ruses qu’ils utilisent pour influencer le public israélien, mais aux donateurs évangéliques à l’étranger, ils révèlent leurs intentions et leurs modes de fonctionnement malveillants. Cette organisation a un but : persuader les Juifs naïfs de se convertir, de croire en J. et en la foi chrétienne. Ils enveloppent le message évangélique de beaux discours sur les droits de l’homme et autres et dissimulent leur véritable objectif : nous parler de J. et du christianisme. Soyez vigilants !  » Voilà le message clair contenu dans la vidéo de Yad Lea’him, qui est diffusée sur tous les réseaux ces jours-ci.

Dans le même temps, le service juridique de Yad Lea’him s’emploie à déposer plainte auprès de la police à la lumière de la violation manifeste de la loi qui interdit de pousser des enfants à la conversion.

Une vidéo spéciale exhortant les parents à protéger leurs enfants des missionnaires