La merveilleuse phrase que le Rav Ovadia Yossef a chuchoté à une rescapée de Yad Lea’him

12/10/2021
" C’est une grande mitsva de les aider ". Maran, le Rishon Lezion reçoit avec beaucoup d’affection les enfants des rescapées de Yad Lea’him

L’accompagnement et le soutien exceptionnels apportés par Maran HaRav Ovadia Yossef zatsal aux activités de sauvetage de Yad Lea’him pourraient remplir un livre entier. Pendant des décennies, le Rav a encouragé, soutenu et même participé à des activités de Yad Lea’him à travers le pays.

Au cours des dernières années de sa vie, presque chaque année, il recevait chez lui des dizaines de rescapées des villages arabes délivrées par Yad Lea’him qui venaient recevoir une bénédiction avec leurs tendres enfants. Le rabbin les renforçait dans leur nouveau choix de vie face aux difficultés qui les attendent, et portait une attention particulière aux jeunes enfants qui venaient de découvrir leur judaïsme.

Dans une interview bouleversante et unique en son genre publiée aujourd’hui pour la première fois, M., une rescapée de Yad Lea’him, témoigne que les paroles que le rabbin lui a dites lui ont donné la force de résister aux épreuves et la soutiennent depuis de nombreuses années.

« On se sent tellement impuissante », dit-elle dans la vidéo. « Je peux à peine respirer, je me bats pour les enfants dans les tribunaux, tremblant de peur à chaque instant que lui ou un de ses proche me retrouve… je vis dans une cachette de Yad Lea’him, et soudain le rabbin a quelque chose de personnel à me dire…

Et il est si grand… et moi… il m’a parlé si doucement et m’a dit…  » Vous savez ? Ruth la Moabite a eu le privilège d’engendrer David et le Messie parce qu’elle a enduré toutes les épreuves … Chaque fois que ce sera difficile pour vous, souvenez-vous de Ruth et vous aurez des enfants Tsadikim « .

Ces paroles venues du fond du cœur du Rav ont marqué M. à jamais. « J’ai réalisé que j’avais un pouvoir spécial comme Ruth qui a agi héroïquement, et cela m’aide à tenir encore aujourd’hui. Cela m’inspire et me pousse à continuer, à regarder vers l’avenir et à me persuader que je peux tout surmonter « .

Il convient de souligner les paroles merveilleuses que Maran a proférées dans son cours hebdomadaire, peu de temps après la mort du fondateur de l’organisation, le rabbin Shalom Dov Lifshitz zatsal :  » Yad Lea’him fait des merveilles. Ils sauvent les filles d’Israël qui se sont malheureusement fourvoyées, qui ont épousé des Arabes et vivent dans leurs villes. Elles ont des enfants, ils s’appellent Mustafa, Muhammad. Ces enfants sont juifs ! Selon la, loi juive, le judaïsme se transmet par la mère. Yad Lea’him, souvenez-vous de ce nom, c’est une grande mitsva de les aider. Tout celui qui peut sauver quelqu’un verra ses entreprises bénies. Tout celui qui sauve une âme d’Israël est considéré comme ayant sauvé le monde entier « .

Cette année aussi, des Sages, émissaires de l’organisme, organiseront des prières spéciales sur le tombeau de Maran à Jérusalem avec tous les partenaires des activités sacrées de l’organisme. Les prières auront lieu demain soir, veille de sa Hiloula, ainsi que samedi soir et dimanche matin.  » L’importance de l’activité de Yad Lea’him aux yeux de feu Maran est l’une des plus célèbres. Nous ne doutons pas qu’il continue de prier en faveur des activités de l’organisme pour la rédemption des captifs et pour tous les donateurs et partenaires de cette importante activité « , a transmis le porte-parole depuis le standard qui recueille les noms des personnes souhaitant une bénédiction.

Les noms pour la prière peuvent être transférés sur le site de Yad Lea’him ou transmis sur la hotline de l’organisme au * 9234