Suite à l’attentat meurtrier perpétré à Tel Aviv, une jeune fille juive a rompu avec son compagnon issu des minorités

22/05/2022
Le message authentique écrit par la jeune femme à son assistante sociale de Yad Lea’him

Dans une annonce très surprenante, une fille juive a informé son assistante sociale travaillant avec Yad Lea’him qu’elle avait décidé de mettre fin à sa relation avec un jeune arabe. La raison? L’attentat terroriste perpétré à Tel Aviv le mois dernier qui a causé la mort de trois personnes.

Dans leur correspondance, elle lui a écrit, entre autres : « Je voulais vous annoncer de bonnes nouvelles, j’ai rompu avec lui définitivement. Et vous savez ce qui m’a conduite à prendre cette décision ? L’attentat terroriste perpétré à Dizengoff. J’étais dans le même bâtiment 7 minutes avant l’attaque!  »

Lors d’une conversation téléphonique qu’elles ont eu par la suite, la jeune femme a expliqué qu’elle avait réalisé qu’une telle relation n’avait aucun avenir et qu’elle pourrait même être elle-même victime d’une agression de la part du jeune arabe avec qui elle sortait, chose qui s’est malheureusement d’ores et déjà produite dans des cas similaires.

Le porte-parole du Département de lutte contre l’assimilation a déclaré: « Aujourd’hui, comme après chaque événement entrainant des tensions au niveau sécuritaire, nous remarquons une augmentation significative d’appels de filles et de femmes qui sont en relation avec des Arabes. De sombre expérience, nous savons que pendant ces périodes tendues, les risques d’actes de violence perpétrés à leur encontre augmentent sensiblement.

Nous appelons toute personne qui se trouverait dans une telle situation ou qui connaitrait une jeune femme juive dans une position semblable à nous contacter dès que possible. Nous vous aiderons de toutes les manières possibles, avec beaucoup de sensibilité et de professionnalisme, en faisant preuve bien sûr d’une grande discrétion « .