Yad Lea’him renforce ses activités auprès des Juifs vivant dans les pays arabes

24/03/2020
Prière illustrée et traduite en arabe envoyée aux enfants juifs vivant dans des pays arabes

Comment exploiter le virus Corona pour reconnecter des Juifs perdus à leur Père céleste

Des dizaines de millions de personnes sont en isolement dans le monde à cause du virus Corona, et parmi elles, naturellement, des millions de personnes vivant dans des pays arabes et musulmans. L’Iran est le principal foyer de l’épidémie dans ces pays. Il a exporté le virus Corona vers tous ses voisins et à d’autres pays, dont l’Irak, la Syrie, le Pakistan, la Turquie et le Liban.

En Israël également, dans les villes et villages arabes de Judée – Samarie, le Corona s’est répandu et de nombreux habitants sont en quarantaine. Des centaines de Juifs vivant dans ces mêmes pays et villes sont eux aussi placés en isolement et ont besoin d’aide de personnes en qui ils peuvent avoir confiance.

C’est là que le département « Chorachim » (Racines) de Yad Lea’him entre en scène. Le public a été informé au cours de l’année écoulée d’une petite partie de ses activités auprès de Juifs victimes de l’assimilation, première, deuxième, troisième et quatrième génération résultant de mariages mixtes, et qui résident dans les villes et les pays musulmans. Au cours de l’année écoulée, l’organisation a été en contact avec quelque 400 Juifs vivant comme des «anoussim» (convertis de force) dans ces endroits.

Les effectifs du département sont actuellement renforcés par des membres du département de la sécurité de Yad Lea’him dont les opérations de sauvetage ont diminué en raison de la complexité bureaucratique du passage entre Israël et les régions arabes de Judée – Samarie, provoquée par le Corona qui a également éclaté dans ces zones.

Un volet de l’activité est axé sur l’augmentation des cours de Torah et l’étude en ‘Havrouta (binôme) en ligne avec ces mêmes Juifs, tout en nourrissant leur confiance en D.ieu  pendant cette période agitée, et un autre se concentre sur leurs enfants. Par exemple, aujourd’hui, nous leur avons envoyé des prières traduites en arabe spécialement conçues pour les enfants. Parmi elles, « Shema Israel » et « Mode Ani ».

Le porte-parole de Yad Lea’him a déclaré : « Dans une période difficile pour le peuple d’Israël et pour le monde entier, la prière doit être renforcée. Les Juifs vivant dans des pays arabes qui ont peur d’être infectés par le virus Corona se sentent de plus en plus seuls – car, en plus de la peur animant tout le monde, ils craignent également que leur identité et leurs origines jusqu’alors tenues secrètes soient découvertes. Nous sommes en contact permanent avec eux, dans le but de les renforcer et de leur montrer qu’il y a des Juifs qui pensent à eux et prennent soin de leur sécurité même à des milliers de kilomètres. Nous faisons tout pour les aider et prions avec eux pour une bonne santé et pour la guérison de tous les malades ».