Les Rabbanim d’Ashdod lancent un appel pour recruter des volontaires et contrer la mission dans la ville

17/03/2020

Veille de Chabat Tetsave, Chabat Zakhor, les panneaux d’affichage des synagogues et des lieux où se rassemble habituellement le public orthodoxe de la ville d’Ashdod ont été recouverts d’affiches portant un message des Admourim et des Rabbanim de la ville appelant le public à se mobiliser dans la lutte contre les activités des sectes et de la mission chrétienne, qui ont augmenté de façon alarmante ces derniers temps.

Sur la partie droite de l’affiche, sous le titre « Zakhor à Ashdod », des photos de rassemblements missionnaires ayant pour objectif d’effacer la mémoire d’Israël, que D. nous en préserve.

Cet appel disait, entre autres : « Les membres de Yad Lea’him nous ont informés que le champ d’activité de la mission dans notre ville est exceptionnel. Les missionnaires se sont engouffrés dans la brèche et œuvrent ici avec force et persuasion usant de toutes sortes de tentations pour attirer une foule toujours plus grande. Chaque semaine, plusieurs centaines de personnes se rendent dans leur lieu de prière pour recevoir de l’aide et de la nourriture. C’est le moyen qu’ils utilisent pour attirer les innocents vers leur religion, en les abreuvant de paroles impures et en leur lavant le cerveau.

Par conséquent, nous sommes venus renforcer les personnes qui s’occupent des besoins de la ville et les militants, qui se sont réunis pour réfléchir sur la façon d’agir en vue de supprimer cette impureté de notre ville, en mettant d’une part des militants sur le terrain pour avertir les visiteurs qu’il s’agit de la mission, et d’autre part en créant un fonds permettant d’être en mesure de distribuer de la nourriture et de fournir d’autres formes d’assistance, dans le but de faire cesser ainsi toutes les activités missionnaires dans la ville. Nous prions de tout cœur pour parvenir à éliminer l’impureté et le mensonge de notre ville et pour que toutes les personnes qui se fourvoient reviennent au judaïsme ».

De manière étonnante, tous les Admourim d’Ashdod ont signé l’appel : Le Rav Rafael Abuchatzira Shlita, le Rav Yekutiel Abuchatzira Shlita, le Rav Shmuel Toledano Shlita, l’Admour de Pittsburgh Shlita, l’Admour de Melitz Shlita, l’Admour de Chomrei Emounim Shlita, l’Admour de Tchernobyl Shlita, l’Admour de Talna Shlita, le grand rabbin ashkénaze de la ville Rabbin Yossef Sheinin Shlita, le Grand rabbin séfarade de la ville Rabbi ‘Haim Shimon Pinto Shlita, Rabbi Shmuel David Hacohen Gross Shlita – le Rav des ‘Hassidim de Gour, Rabbi Chaim Pessa’h Halevi Horwitz Shlita – le Rav des ‘Hassidim de Belz, le Rav Zvi Hirsch Viznitzer Shlita – le Rav des ‘hassidim de Belz, et les rabbins de toutes les communautés.

Au même moment, avant Chabat, des dizaines d’avre’him d’Ashdod se sont rassemblés devant l’église missionnaire Beit Hillel située dans la zone industrielle. Cette fois, afin d’empêcher la provocation des missionnaires qui ont l’habitude de chanter des chansons non-juives devant eux, les hommes de Yad Lea’him ont amené une sono et les participants ont commencé à danser devant la porte de l’église, entonnant des chansons en rapport avec la fête de Pourim, notamment « Layehoudim hayita ora vesim’ha vesasson vikar » (Pour les Juifs, il y eut la lumière, l’allégresse, la joie et la gloire).

Le département de lutte contre la mission de Yad Lea’him a transmis s’attendre, à la suite de la requête des rabbins de la ville, à ce que des centaines de nouveaux volontaires s’inscrivent aux activités de sensibilisation de Yad Lea’him pour lutter contre églises missionnaires opérant à Ashdod, dans l’espoir de stopper définitivement l’activité missionnaire dans la ville.

 

Danses devant les portes de l’église missionnaire le vendredi soir