Les avantages des institutions de Torah

Parce que nous craignons de manquer d’objectivité, nous laissons la parole au Dr Bracha Kamarsky et au professeur Zambrak de l’Université Bar-Ilan :

L’étude, adoptée par le ministère de l’Éducation, indique qu’il existe de grands écarts en faveur du système éducatif ultra-orthodoxe dans un certain nombre de paramètres. Dans la discipline, le système éducatif religieux a reçu un total de +28 contre – 52 dans le système laïc, soit un écart de plus de quatre-vingt-deux points.

Dans le domaine des relations enseignant-élève, l’enseignement ultra-orthodoxe a reçu 100 points contre 24 pour l’enseignement national-religieux et seulement 7 points pour le système laïc. En ce qui concerne le soutien des enseignants, l’enseignement religieux a reçu +36 points contre -1 pour le système laïc Dans le domaine du sentiment d’appartenance à l’école, le système éducatif religieux a reçu 74 points, contre 39 points dans le système laïc

Les conclusions du rapport ont provoqué un échos généralisé au sein du Comité de l’éducation de la Knesset :

Le député Yuli Tamir (du parti travailliste) a déclaré que les données reflètent une société violente et sans objectif, par opposition à une éducation religieuse avec des valeurs et une idéologie. La députée Marina Solodkin (du parti Kadima) a déclaré que les lacunes ne sont pas seulement celles des étudiants mais « qu’elles reflètent notre vrai visage ».

Toute parole supplémentaire est superflue.